logo aml

ARCHIVES & MUSEE DE LA LITTERATURE

Centre de recherche et de documentation littéraires et théâtrales de la Communauté française de Belgique

Rechercher dans PLUME (nos collections)
Rechercher dans ASP@sia (annuaire du spectacle)

Décès du metteur en scène Otomar Krejča


Otomar Krejča est décédé. Le 6 novembre, dix-sept jours avant sa date d’anniversaire où il aurait fêté ses 88 ans.

L’homme qu’il était, il est impossible d’en tracer un bref portrait. Une incroyable énergie émanait de sa présence. Énergie et intelligence, talent et sensibilité. À sa douceur succédait, quand on malmenait des Valeurs pour lui sacrées, une colère noire.

Son épouse, Maria Tomasova, m’a confié : « Il est mon soleil ». Pour l’avoir côtoyé, je crois que l’Homme le passionnait, l’Homme dans ses potentialités merveilleuses comme avec ses côtés sordides. D’où le théâtre – mais aussi des amitiés, de profonds amours… – un théâtre où il est impossible de « faire semblant » à un certain niveau.

C’est le paradoxe. Un paradoxe qu’il faisait sentir dès la première répétition. Votre qualité humaine était en jeu. Pas une virtuosité ou de l’expérience qui, bien sûr, demeuraient scéniquement indispensables pour déployer, faire ressentir, renforcer ou déformer l’image « dans le temps et dans l’espace » d’une représentation. Sa capacité de travail, son intransigeance, ses choix – comme tout choix aussi subjectif – lui ont valu des inimitiés. Mais chacun garde en mémoire le rideau gris brillant des Trois Soeurs où des voix plaintives criaient « À Moscou » ou le plateau nu, blanc mat, traversé de silhouettes noires, mi-familières, mi inaccessibles d’En attendant Godot. Possesseur – mais à quel prix ! – d’un univers affectif, physiologique, artistique, intellectuel et métaphysique hors norme, Otomar Krejča semblait immortel.

Il est mort. Un de ses amis, ancien assistant du Za Branou devenu évêque, a présidé à la cérémonie mortuaire. Puisse-t-il me pardonner, si, dans mon désir passionné de le rencontrer, je l’ai parfois harcelé...


Vincent Radermecker



Archives "Nécrologie"